Rituels védiques (Yagyas)

AGENDA DES YAGYAS

Mangal (Mars) : 

mardi 8 novembre à 18h

Guru (Jupiter) : 

jeudi 17 novembre à 18h

Shani (Saturne) : 

samedi 26 novembre à 18h

Shukra (Vénus) : 

vendredi 2 décembre à 18h

 

Chandra (Lune) : 

lundi 5 décembre à 18h

Budha (Mercure) : 

mercredi 14 décembre à 18h​

Surya (Soleil) : 

dimanche 18 décembre à 18h

Ketu (Noeud Sud) : 

mardi 3 janvier à 18h

Rahu (Noeud Nord) : 

samedi 7 janvier à 18h

Le rituel dure environ une heure et peut s'effectuer à distance ou en votre présence à Buis-les-Baronnies (26170).

- Tarif à l'unité : 75€

- Tarif adhérent : 50€ (+50€ d'adhésion annuelle à l'association Les lunes de Jupiter)

- Tarif Navagraha (9 yagyas) : 315€ (soit 35€/yagya)

Nous contacter pour plus d'informations et pour déterminer et commander votre ou vos yagya(s).

C63A322C-3901-4A61-BEF0-3B2E5C6CF994.JPG
B790DD71-D1C2-47D1-A3E7-E631390FDCA7.JPG
IMG_9261.JPG
yagya3.jpg

Les yagyas sont des rituels du feu très anciens qui sont parvenus jusqu’à nous grâce à un flot continu de transmission de cette connaissance sacrée de maître à disciple, depuis des millénaires. De ces temps anciens, ces rituels ont conservé toute la pureté du verbe, de la dévotion et de la manifestation des qualités divines les plus hautes dans la matière terrestre.

 

L’« action parfaite » que constitue un yagya a pour objectif d’aider l’individu à dépasser les limitations de son incarnation actuelle afin qu’il retrouve sa nature essentielle de paix et de joie, en invitant les déités planétaires à intervenir concrètement et à accorder leur bénédiction et leur protection.

 

Les planètes nous reflètent l’état exact de notre karma actuel, en tout amour et toute impartialité. Dans un yagya, nous leur demandons en fait d’accepter de nous libérer d’une partie de ce karma, de nous permettre de ne pas subir la totalité de ce retour d’énergies qui peuvent poser un certain nombre de difficultés.

 

Concrètement, un yagya se compose de prières, de répétitions de mantras et d’offrandes à la déité planétaire que l’on honore. Les offrandes sont offertes à un feu qui aura été allumé et initié en tant que représentation temporaire de la planète sur Terre. Ce processus, d’un point de vue métaphysique, permet d’abolir les apparentes limites d’espace, de temps et de dimensions pour que, dans l’unité, la planète et l’être qui offre le yagya se rencontrent.

 

Dans cette rencontre seront émises des intentions. Elles seront relatives aux souhaits ou problématiques de l’individu, et aux domaines régis par la déité planétaire. Par exemple, si quelqu’un se présente pour un yagya à Shukra (Vénus) car il aspire au bonheur conjugal mais ne rencontre que des déconvenues, il pourra demander à la planète d’intervenir pour le libérer de ce karma de solitude et lui offrir la grâce d’une rencontre dharmique (une rencontre juste, lumineuse, en concordance avec son aspiration la plus haute).

Il existe plusieurs formes de yagyas selon la branche de la tradition à laquelle ils appartiennent, mais dans la multitude de leur forme, tous proviennent du même arbre. Certaines traditions procèdent à des rituels silencieux où les mantras sont intériorisés, d’autres chantent tout du long. La procédure reste pour autant semblable : prières, japa (répétition de mantras), offrandes, intentions, remerciements.

 

La portée d’un yagya est difficilement quantifiable et à peu près inconcevable. Ses résultats peuvent être immédiats, sur le long terme, intériorisés, dans les événements extérieurs, s’exprimer à travers un signe, un message, une opportunité, une rencontre…

 

Ainsi sans certitude, sans calcul, l’être qui choisit de faire faire un yagya se jette pleinement dans ce feu divin qui est invoqué. Il permet la manifestation, grâce à la puissance de l’union de son intention, de son attention et de sa dévotion, d’une réalité terrestre plus proche de sa nature divine.

Les yagyas que nous proposons sont issus de la tradition de Shree Maa et de Swami Satyananda Saraswati

qui nous les a transmis. Plus d'informations : www.shreemaa.org